Comment rédiger une annonce immobilière efficace ?

Comment rédiger une annonce immobilière efficace ?

Partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Vous souhaitez louer votre bien immobilier ? Que ce soit pour de la location saisonnière ou du long terme, votre annonce de présentation est primordiale pour attirer un maximum de locataires de qualité. L’objectif de cet article est de vous donner nos astuces pour bien améliorer la compréhension de votre annonce. Si vous souhaitez aller plus loin, nous vous recommandons notre application dédiée à la location immobilière disponible sur l’AppStore et sur GooglePlay. Dans cette application nos experts immobiliers, vous accompagneront sur le choix de votre type de location (meublé, saisonnier etc.) la relation avec votre locataire, vos droits et devoirs, la check-list des éléments obligatoires, ainsi que de nombreuses astuces. 

Comment rédiger une annonce immobilière efficace ? En premier, nous vous parlerons de l’importance des images, puis du contenu et les écueils à éviter. Notez bien que derrière son ordinateur un internaute va passer environ 3 secondes par annonce. Il faut donc attirer son attention dans ce laps de temps très court pour lui donner envie d’en voir plus et pourquoi pas ensuite, de déposer un dossier.

1) LES IMAGES

Les photos et a fortiori, la première photo de votre annonce est primordiale. C’est elle qui va donner envie à l’internaute de s’arrêter sur votre annonce. C’est elle qui va créer le fameux « coup de cœur ». Pour cela, la qualité des images est très importante. Si cela est possible, nous vous recommandons d’utiliser un appareil photo reflex de qualité. Une astuce peut consister à faire appel aux services d’un photographe professionnel.

Il vous faudra penser à différents critères tel que le « grand angle » pour bien mettre en valeur la dimension de votre pièce et permettre au locataire de prendre conscience du potentiel de votre logement. Les photos doivent être lumineuses (préférez les jours ensoleillés). Assurez-vous de ranger le logement avant la prise de clichés. Les photos illustrent leur description, il faudra bien veiller à décrire chacune de vos photos.

Présentez les photos de manière logique. Nous vous conseillons de mettre en premier votre photo coup de cœur. Ce qui fera qu’on choisira votre bien plutôt qu’un autre. Exemple : un salon avec des poutres apparentes, une belle terrasse avec vue, une piscine d’intérieur etc. Ensuite, nous vous conseillons de montrer les pièces à vivre (le séjour et les chambres) puis les autres pièces (cuisine, salle de bain) et enfin les bonus (balcon, parking, cave etc.) Il est très important de ne pas surcharger votre annonce (un seul cliché par pièce), pas de zoom sur un meuble, cela ne doit pas être artistique mais efficace (un nombre restreint de photos qui mettent bien en valeur chaque pièce).

2) LE CONTENU

Après avoir regardé vos images, le potentiel locataire va lire la description de votre logement. Votre description doit être réaliste, précise et contenir les informations que le futur locataire cherche à savoir :

  • le coût du loyer (détail des charges, la caution, l’abonnement EDF),
  • la description de votre logement via la description des photos
  • le nombre de chambres
  • la surface au sol, loi carrez et hauteur sous plafond
  • l’emplacement géographique (Ne pas hésitez à donner le temps à pied des différents moyens de transport de proximité, mais aussi des différents commerces de proximité (boulangerie à 2 minutes, supermarché au pied de l’immeuble etc.), les écoles, lieux culturels).
  • les services complémentaires avec superficie et  (parking, cave)

Veillez à bien garder votre annonce à jour. Un élément déterminent est le coût de la location, soyez réaliste en comparant les annonces de votre quartier pour proposer un prix adapté. Votre description doit être agréable à lire. Les majuscules sont à proscrire et le listing des éléments essentiels de votre bien peut faciliter la lecture. Posez-vous la question, qu’est ce que j’apprécie dans ce bien et mettez en gras ces trois points clefs.

A ÉVITER

Trop d’information tue l’information. Il n’ y a pas de chiffre exact, mais un maximum de 7 photos (une photo par pièce) et une dizaine de lignes sont un bon ratio pour la présentation d’un bien. Soyez réaliste et transparent, de fausses informations feront déplacer votre potentiel locataire plein d’espoir, mais elles ne vous permettront pas de louer votre bien car il sera surement déçu devant la réalité de sa visite. Aussi, l’extrapolation est à proscrire car cela rend le locataire méfiant, « bien exceptionnel », « extrêmement rare », « idéalement situé ». C’est au locataire de juger par une description réaliste et efficace si votre bien est si exceptionnel que ces qualificatifs.

En conclusion, votre annonce doit être adaptée au prix du marché, réaliste et détaillée pour être efficace. Nous espérons que cet article vous aura aidé, n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques en commentaires. Bonne location immobilière à vous !

 

Partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Comments

comments