Comment faire un terrarium avec Scarlett ?

Comment faire un terrarium avec Scarlett ?

Partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Cet article est extrait de notre application « la mindfulness en famille ». L’objectif de cet article est de donner à vous et à votre enfant les différentes étapes de la construction d’un terrarium. En plus de cela, un terrarium est un formidable outil d’ancrage et d’observation pour votre enfant. Grâce à Scarlett cochon coach nous vous détaillerons dans cet article toutes les étapes de la construction du terrarium. Si vous souhaitez découvrir toutes les histoires et exercices de Scarlett pour pratiquer la mindfulness avec vos enfants, nous nous conseillons notre application dédiée: la mindfulness en famille pour approfondir le sujet. Notre application est disponible sur Googleplay et sur l’AppStore. N’hésitez pas à la télécharger.

Le matériel

  • Un pot en verre vide
  • Son couvercle
  • Une petite plante qui peut entrer dans le pot et qui a un système racinaire peu développé (ex : fittonia, ficus)
  • Des billes d’argile ou des petits cailloux
  • Du terreau
  • Des éléments de décoration : mousse, petit objet etc.

Étape 1

Avec l’aide d’un adulte, nettoie bien un pot de confiture vide. Il doit être vraiment très propre. Il faut aussi que tu gardes bien le couvercle.

Étape 2

Installe tout au fond de ton pot quelques billes d’argile, ou des petits cailloux, sur toute la surface. Ensuite, il faut que tu ajoutes du terreau.

Étape 3

Installe ta petite plante dans le terreau. Il faut choisir une plante qui n’aura pas besoin de faire beaucoup de racines, sinon elle n’aura pas assez de place dans le pot.

Étape 4

Tu peux ajouter un peu de mousse autour de ta plante et déposer un petit objet de ton choix pour décorer.

Étape 5

Referme le couvercle et arrose quand la terre est sèche.

Observation

Au fil des jours, observe la magie de la vie dans ce petit bout de nature. L’eau s’évapore quand il fait chaud et constitue de grosses gouttes sur le couvercle. Quand elles sont trop grosses elle retombe sous forme de pluie ce qui arrose la plante à nouveau de façon autonome. Quels autres détails perçois tu ? Que ressens-tu ?

 

Partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Comments

comments