9 astuces : Comment gérer son stress ?

9 astuces : Comment gérer son stress ?

Partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Cet article s’intéresse aux moyens simples que vous pouvez rapidement mettre en place pour mieux gérer votre stress. Ces 9 astuces vous permettront de soulager rapidement votre stress.
Ces conseils vous permettront d’alléger quelques moments de stress. Mais pour une vraie maîtrise du stress, nous vous conseillons d’analyser en profondeur quelles en sont les causes. Chacun étant différent face au stress notre application mobile pour la gestion du stress permet de faire un diagnostic efficace, de comprendre les facteurs de stress et d’angoisse pour mieux lutter contre eux. Une vraie application anti stress
Nous vous invitons à la télécharger gratuitement sur Googleplay et sur l’App Store.

Trêve de discussion, la sérénité n’attend pas ! Passons tout de suite aux 9 astuces

1. Réveillez votre corps en douceur

L’alarme vient de sonner et votre routine matinale va commencer. Pour expliquer à votre corps qu’il va devoir se mettre en marche, nous vous conseillons de prendre 20 secondes dans votre lit pour vous étirer. En vous mettant sur le dos, vous allez chercher à vous allonger le plus possible. Vos bras et vos pieds sont tendus à l’horizontale et vous allez les étirer. Vos muscles ayant passé toute la nuit à se détendre, c’est le moment le plus propice pour les étirer et expliquer à votre corps que la journée commence. En parallèle, n’hésitez pas à forcer le bâillement pour étirer votre mâchoire et ré-oxygéner votre corps. Pour conclure cette routine matinale, nous vous conseillons de boire un verre d’eau pour activer la digestion de votre futur petit déjeuner et augmenter la thermogenèse.

Pour aller plus loin : La méditation et les exercices de Yoga peuvent être une très bonne routine matinale pour réveiller votre corps.

2. Mangez calmement

Que ce soit pour le petit déjeuner ou le déjeuner (les deux repas les plus importants de la journée), il faut que ces 2 moments soient propices à la détente. Ils doivent être de véritables parenthèses dans la journée. Nous vous conseillons de poser vos couverts régulièrement, de prendre conscience des saveurs et odeurs des aliments, d’être à l’écoute de vos sensations et d’apprécier l’instant présent.

3. Programmez votre journée

Le trajet du matin est un espace propice à l’activité cérébrale. En effet, dans les transports en commun, votre champ d’action est limité. Plutôt que d’écouter de la musique, de lire un livre, de faire de la veille sur votre activité, vous pouvez prendre 5 à 10 minutes de votre temps pour réfléchir à votre journée et visualiser les tâches que vous devrez accomplir. Ainsi, vous pourrez la mettre par écrit lorsque vous arriverez au bureau et vous limiterez le stress lié aux tâches impromptues, car vous en aurez prévu les grandes lignes. Vos premières planifications devront être simples et atteignables pour vous conforter dans votre organisation et vous motiver.

4. Marquez des pauses

La journée a commencé, vous avez planifié des tâches réalistes pour aujourud’hui. Il faut vous accorder une pause à la fin de vos tâches, pour en apprécier leur aboutissement. Ce court moment de détente (de 10 minutes environ) est nécessaire pour vous relaxer, changer de rythme et mieux recommencer. Pendant ces 10 minutes, vous pouvez sortir prendre l’air et marcher, de préférence dans un environnement calme (un parc, par exemple). Vous pouvez aussi prendre le temps de vous étirer, de repenser à un moment de détente ou de faire un exercice de respiration (cf. notre prochain article).

5. Soyez franc

Plus facile à dire qu’à faire, être franc et direct est un premier pas vers la sérénité. Exprimer ses doutes, son ressenti permet d’évacuer en partie le stress et de responsabiliser ses collègues. A trop retenir vos émotions vous courez le risque d’imploser. Si possible, il faut donc s’efforcer de dire que les consignes ne sont pas assez claires, tout comme il est préférable d’indiquer que le retard d’une personne risque de vous pénaliser, plutôt que de garder votre colère pour vous. Évidemment, l’honnêteté n’exclut pas le respect. Il faudra toujours vous exprimer le plus calmement, sincèrement et respectueusement possible.

6. Restez concentré

Dans la vie professionnelle, le temps est rare. Et courir après la montre constitue une cause classique du stress. Nous vous conseillons au maximum d’exécuter vos tâches d’une traite, quitte à bien différencier les étapes. Quant aux éléments perturbateurs, voici ce que nous vous conseillons : le téléphone ? N’y répondez pas, vous prendrez le message une fois la tâche terminée. Les e-mails ? Ne les consultez que de temps en temps (ne mettez pas les notifications de nouveaux emails en push). Les collègues ? Sachez leur dire non et leur indiquer quand vous devez vous concentrer. Pour résumer, cadrez vos journées pour ne pas vous faire déborder.

7. Attention au café

Nous pensons à tort que le café motive et réveille. Or le coup de fouet donné par le café ne permet que de sortir de l’état de fatigue et de manque qu’il a lui-même créé. La consommation excessive de café est déconseillée aux personnes stressées car elle rend difficile le retour à l’équilibre. Cette boisson peut favoriser la tachycardie (accélération du rythme cardiaque). Une consommation tardive de café (après 13h) risque aussi de perturber l’endormissement et de provoquer des insomnies.

8. Prenez du recul

Quand le stress est là, on se sent submergé et on réagit par automatisme, on panique.
Prendre du recul, se détacher de son corps pour se regarder avec de la hauteur permet de relativiser. Exemple : « Non, là, je suis en plein état de stress et mon mental en est la principale cause. Je dois positiver. Pas de place pour les pensées négatives, tout va bien se passer ». Dans ces moments de tension ou d’angoisse, il est important de prendre du recul par rapport à la situation stressante. Il faut réussir à se centrer sur le moment présent. Il faut se fixer sur ce qui est réel et non sur ses pensées.

9. Acceptez les imperfections

Être perfectionniste n’est pas toujours un atout. De même, être trop ambitieux dans ses objectifs est la cause première de déception future. Il faut vous libérer de l’idée selon laquelle vous devez être à 120% à tout moment. Par exemple : lorsque vous faites une présentation, vous ne devez pas attendre que votre auditoire ressorte en vous félicitant et vous applaudissant. Certains ne seront pas intéressés, d’autres somnoleront, pour des raisons qui n’ont d’ailleurs pas forcément de lien avec vous. Soyez fier de vous !

Pour aller plus loin, téléchargez notre application « Gestion du stress » sur le Google Play Store ou sur l’App StoreN’hésitez pas à nous faire part de vos astuces dans les commentaires,

 

Partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Comments

comments

Tags: